MENU DES TITRES RECENSÉS
DEPUIS LA FIN-DÉCEMBRE 2021

25 ans de nouvelles québécoises par ses meilleurs nouvelliers et nouvellières (1996-2020), essai de Michel Lord : 20 avril 2022
Atlas mondial : 18 août 2022
Boy Queen, roman de George Lester : 31 janvier 2022
Capharnaüm, roman de Nancy Vickers : 6 février 2022
Ce que la vie doit à la mort, essai de Boucar Diouf : 9 septembre 2022
Coming out - Orientations textuelles, nouvelles d'un collectif : 17 septembre 2022
Dans le secret des voûtes, tome 3, Le temps des trahisons, roman
de Josée Ouimet : 16 février 2022
Derrière le rideau de scène, roman de Gaston Tremblay : 18 juin 2022
Destins, tome 1, Les porteuses
de secrets
, roman d'Isabelle Hébert : 5 mai 2022
Destins, tome 2, Invisible parmi nous, roman d'Isabelle Hébert :
8 septembre 2022
Douze coups de théâtre, récits de Michel Tremblay : 25 juillet 2022
Éclatemps ! Histoires francos en Ontario, album collectif : 23 juillet 2022
Écrire, quelle histoire ! album historique de Loïc Le Gall : 19 avril 2022
Escapades à Cuba, roman de  Marie-Louise Gay et David Homel : 13 mars 2022
État de terreur, roman de Hilary Rodham Clinton et Louise Penny : 19 mars 2022
Evergreen Island, roman de Heidi Perks : 31 décembre 2021
Hard at Work, nouvelles de Brad Saunders : 17 mars 2022
Histoire des politiques culturelles au Québec, 1855-1976, essai de Fernand Harvey : 2 avril 2022
Histoire des villes nord-américaines, essai de Harold
Bérubé : 28 avril 2022
Homicide point ne seras, roman
de Jean-Pierre Charland :
19 mai 2022
Il nous restera ça, roman de Virginie Grimaldi : 9 août 2022
Instincts primaires, nouvelles d'Éric Simard : 30 décembre 2021
Je ne déserterai pas ma vie, roman de Sébastien Rongier : 17 août 2022
Jusqu’à la moelle, roman de Scott Thornley : 9 mai 2022
La cage, roman d'Hervé Gagnon :
3 avril 2022
La Danse du panda, roman
de James Gould-Bourn : 24 juillet 2022
La Femme de chambre, roman
de Nita Prose : 17 juin 2022
La fille de la famille, roman de Louise Desjardins : 14 avril 2022
La galerie des portraits, roman
de Philippe Simard : 16 septembre 2022
La guerre est dans les mots et
il faut les crier
, essai de Florian Grandena et Pierre-Luc Landry :
4 avril 2022
La Maison d’Hortense, tome 1, Printemps-été 1935, roman de Maryse Rouy : 12 avril 2022
La Nuit des hyènes, roman
de Johann Zarca : 21 août 2022
La Pathologiste – Dr. Lesley Richardson enquête, roman d'Élisabeth Tremblay : 19 juin 2022
La Reconstruction du paradis, carnets de Robert Lalonde : 29 décembre 2021
La tête haute, essais de Maurice Henrie : 12 mars 2022
Le Bourlingueur de Matungoua, conte de Boucar Diouf : 8 août 2022
Le Cas Chakkamuk, roman de Roy Braverman : 23 août 2022
Le cas Nelson Kerr, roman de John Grisham : 10 juin 2022
Le chat du bibliothécaire, tome 1, Succès mortel, roman de Miranda Jmes : 9 juin 2022
Le Crépuscule du désir ? Comprendre la sexualité des adultes vieillissants, essai de Patrick Doucet : 22 août 2022
Le hareng rouge, album de Gonzalo Maure et Alicia Varela: 13 janvier 2022
Le hasard n’existe pas… je l’ai rencontré ! carnets d'Alain Stanké : 16 avril 2022
Le livre Uber, récit de Brigitte Pellerin : 27j juin 2022
Le Petit problème de Victor, album de Rhéa Dufresne : 7 février 2022
Le Réveil, roman de Laurent Gounelle : 10 mai 2022
Les 150 plus beaux sites de plein air du Québec, guide collectif :
15 avril 2022
Les clownes sont-elles politiquement incorrectes? Réflexions queers sur les pratiques clownesques des femmes, essai
de Zed Cézard : 3 septembre 2022
Les dessous du maillot de bain. Une histoire du corps, essai d'Audrey Millet : 30 mai 2022
Les erreurs dans les cartes, essai
de Benjamin Furst : 14 janvier 2022
Les garçons interludes, récit de Victor Bégin : 7 août 2022
Les garçons magiques, poèmes
de Jean-Paul Daoust : 11 mars 2022
Les Monsieur Madame au Canada, album de Roger Hargreaves :
15 février 2022
Les os de la méduse, une enquête de Bonneau et Lamouche, roman de J.L. Blanchard : 18 mars 2022
Les plus grands fleuves du monde, album de Volker Mehnert :
15 janvier 2022
L’exilé du temps, roman de Louise Royer : 27 février 2022
L’horizon d’une nuit, roman
de Camilla Grebe : 30 avril 2022
L’Île des damnés, roman d'Angélia Delacroix : 25 juin 2022
L’incendiaire de Sudbury, roman de Chloé LaDuchesse : 19 août 2022
Loyal, mémoires d’un chien fidèle, roman animalier de Geneviève Mativat : 10 avril 2022
Marie et Marya, roman de Jillian Cantor : 26 juin 2022
Mégane et Mathis, roman de Hélène Koscielniak : 11 mai 2022
Mes débuts dans l’éternité, nouvelles de Gilles Archambault :
2 septembre 2022
Ne faites confiance à personne, roman de T. M. Logan : 4 septembre 2022
Noces de coton, roman d'Edem Awumey : 3 février 2022
Nos corps jugés, roman de Catherine Cuenca : 6 mai 2022
Of course, roman de Franz Bartelt : 16 janvier 2022
Ouest canadien – 50 itinéraires de rêve, sous la direction d'Annie Gilbert : 29 mai 2022
Papa, maman, nos livres et moi,
album de Danielle Marcotte :
11 janvier 2022
Papa Max & papa Lou, album de Mathilde Perrault-Archambault illustré par Stéfanie Van Hertem : 11 avril 2022
Partir en van, album à colorier :
4 mai 2022
Quelqu’un, quelque part, roman d'Anne-Sophie Tilly : 17 février 2022
Réplique ! roman d'Anne-Sophie Tilly : 8 février 2022
Revenir à Berlin, Sur les traces
de mon père,
récit biographique de 
Jonathan Lichtenstein : 27 mars 2022
Rosalie, roman de Mélanie Calvé :
7 septembre 2022
Samson, le taureau du nord, roman de Daniel Mativat : 11 juin 2022
Savane, carnet de coloriages et de citations : 18 mai 2022
Soudain le Minotaure, roman
de Marie-Hélène Poitras : 2 février 2022
Storia 2022, nouvelles, collectif sous la direction de Damien Eleonori : 26 février 2022
Un automne rouge et noir, roman de Marc Ménard : 26 mars 2022
Un bien nécessaire. Éloge de
la traduction littéraire
, essai de
Lori Saint-Martin : 25 mars 2022
Un billet pour l’Amérique 1892-1954, Ellis Island aux États-Unis, album d'Isabelle Wlodarczyk :
12 janvier 2022
Une famille moderne, roman
de Helga Flatiland : 28 mai 2022
Une lumière sous mon lit, album
de Jérôme Camil : 25 février 2022
Une piste sanglante, roman de Christian Ricard : 29 avril 2022
Vies parallèles, roman de Benoît Côté : 21 avril 2022
Vois tout ce qu’il te reste, roman de Monique Polak : 17 mai 2022
Von Westmount, roman de Jules Clara : 15 septembre 2022

Bienvenue sur le site jaipourmonlire.ca !

Vous y trouverez surtout des recensions de livres franco-canadiens, québécois
et français, parfois des traductions d'ouvrages américains, britanniques., suédois ou islandais. Occasionnellement, on trouve un livre de langue anglaise s'il s'agit d'un coup de coeur. À moins d'indication contraire, les articles sont rédigés par le critique littéraire Paul-François Sylvestre (photo ci-contre).
La cinquantaine de titres recensés depuis la fin-décembre 2021 figure dans
l
a colonne de gauche; ils sont présentés en ordre alphabétique, avec la date de publication. Les recensions demeurent en ligne pour environ six ou sept mois.
Sur la page J'AI LU POUR VOUS, les recensions apparaissent de la plus récente jusqu'à la plus ancienne mise en ligne. La troisième page présente quelques COUPS DE COEUR au fil des mois. 
Bonne lecture !

COUP DE COEUR D'AOÛT 2022

Le crépuscule du désir ?
Comprendre la sexualité des adultes vieillissants
essai de Patrick Doucet, Montréal, Éditions Trécarré, 2022, 29,95 $.

C’est bien connu que la vie sexuelle apporte une meilleure santé physique et psychologique.
Or, la société, les médias entre autres, en font un sujet tabou chez les personnes âgées,
« on ne souhaite pas la voir ! » Et si certains aînés s’y intéressent, on juge cela anormal.
Voilà un constat formulé par l'auteur dans cet essai magistral.
Voir recension du 22 août2022.

Écriture inclusive

Le bulletin Participe présent de l'Association des auteurs et auteures de l'Ontario français invitait récemment ses membres à donner des conseils aux écrivains en herbe ? Voici ce que j'ai répondu :
Pour les gens nés dans les années 1940, 1950 et 1960, l’homosexualité était
un péché, une maladie, un crime. Si vous avez vu le jour après 1970, vous avez baigné dans la période de libération des personnes gay, lesbiennes, bisexuelles, trans, bi-spirituelles et queer. Vous avez grandi à une époque
où l’écriture doit refléter l’ouverture.
Je suis né en 1947 et j’ai écrit plusieurs romans et nouvelles avec plein de personnages LGBT, peut-être pour rattraper le temps perdu. Aujourd’hui,
une vision exclusivement hétérosexiste dans une œuvre de fiction ne
me semble pas de bon ton. Je crois qu’une plume contemporaine doit être rassembleuse; une écriture gagne toujours à être inclusive.
Je recense au moins deux livres par semaine pour L’Express de Toronto.
Quand il s’agit de romans ou de nouvelles dont l’action est campée dans
le présent, je suis déçu s’il n’y a pas un personnage L, G, B ou T, même secondaire. L’auteur ou l’autrice ne réussit pas alors à me toucher pleinement et cela est dommage.
Peut-être avez-vous commencé à écrire un premier roman, un premier recueil de nouvelles ou de poésie, une première pièce de théâtre… Si c’est
le cas, je vous invite à faire écho à la réalité LGBT directement par le biais
d’un personnage, ou indirectement par une référence à l’actualité.
Sachez qu’il y a des maisons d’édition qui sont ouvertes à des histoires qui vont au-delà de la soi-disant hétéronormalité. Ce n’est plus une exception comme lorsque Michel Tremblay a commencé à camper des personnages homosexuels. Les Éditions Triptyque, par exemple, ont désormais une collection Queer. Louise Penny campe un couple gay dans ses dix-sept romans de la très populaire série « Armand Gamache enquête ».
Si vous avez un contenu LGBT dans votre œuvre en chantier, je vous invite
à soumettre votre manuscrit à une maison d’édition franco-ontarienne et à
lui suggérer de créer elle aussi une collection Queer. Ce serait une avancée si, par exemple, les éditeurs d’ici unissaient leurs forces pour mettre sur pied
une plateforme franco-ontarienne de littérature à l’image de la communauté LGBT.
                                                                           Paul-François Sylvestre

18 139 écrivains canadiens se partagent 14 999 662 $

Depuis plus de 30 ans, le programme du Droit de prêt public (DPP) verse
aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs livres (imprimés, numériques et audios) dans les bibliothèques publiques du pays. Pour l’exercice financier 2021-2022, ce sont 18 139 écrivains canadiens qui se partagent 14 999 662 $.
Cela représente 214 écrivains de plus que l’an passé et le total versé a augmenté de 200 000 $. Le mot « écrivain » ici inclut les auteurs,
les directeurs de rédaction, les traducteurs, les photographes, les illustrateurs et les narrateurs.
Les sommes sont versées pour des ouvrages dans les catégories suivantes: essai, fiction, poésie, théâtre, littérature jeunesse et ouvrage savant. Pour être admissibles, les livres doivent figurer dans une bibliothèque publique. Le DPP échantillonne sept catalogues de bibliothèques pour chaque langue officielle.
Bibliothèques participantes
Dix bibliothèques publiques de l’Ontario et 16 du Québec participent au Programme de Droit de prêt public. Les bibliothèques ontariennes sont situées à Etobicoke, Grand Sudbury, Hamilton, Kitchener, London, Markham, Mississauga, North York, Ottawa et Toronto.
En raison du plus grand nombre de livres trouvés, la grille de paiement a été légèrement réduite. Chaque fois qu’il est trouvé, un livre inscrit entre 2017
et 2021 rapporte 62,96 $; s’il est inscrit entre 2012 et 2016, ça donne 50,37 $; entre 2007 et 2011 représente de droits de 44,07 $; un titre inscrit entre 1996 et 2006 rapporte 37,78 $ chaque fois qu’il est trouvé.
Le paiement minimum se chiffre toujours à 50 $; le paiement maximum se maintient encore à 4 500 $. Tout versement de plus de 500 $ est accompagné d’un relevé d’impôt T4A. Coïncidence ou non, les chèques sont normalement envoyés à la mi-février, peu après la Saint-Valentin, mais cette année ce fut au début de mars.
Quand les chiffres parlent
Voici quelques chiffres de 2022 par rapport à 2021 (entre parenthèses).
Nombre d’auteurs inscrits: 20 278 (20 021)
Nombre d’auteurs recevant un paiement: 18 139 (17 925)
Nombre de livres admissibles: 89 551 (87 310)
Nombre de livres trouvés: 81 328 (80 608)
Paiement moyen par auteur: 827 $ (826 $)
Commission du Droit de prêt public
Créée sous l’égide du Conseil des Arts du Canada, la Commission du Droit
de prêt public établit les politiques et les critères du programme. Elle regroupe huit auteurs, écrivains-traducteurs, bibliothécaires ou éditeurs, francophones et anglophones. Chaque membre est nommé pour un mandat de quatre ans. L’écrivaine Mélikah Abdelmoumen, de Montréal, préside actuellement
la Commission.
Selon la présidente, depuis la pandémie, « la lecture, la littérature, sont devenues une des plus grandes ressources pour ceux qui souhaitent passer
à travers cette crise en nourrissant leur âme et leur esprit. La littérature semble s’être en retour nourrie et enrichie de cette épreuve. »
À noter que tout nouveau titre admissible, publié au cours des cinq dernières années, peut être inscrit d’ici le 1er mai 2022, au plus tard.
Info : droitdepretpublic.ca

Le financement des arts au Canada :
quand les chiffres parlent

Au cours des cinq dernières années, le montant total des subventions accordées par le Conseil des arts du Canada (CAC) est passé de 184,8 MS à 314,9 M$, soit une augmentation de 70,4 %.
Le CAC a préparé quatre tableaux qui indiquent comment il dépense les fonds que le Parlement lui accorde. Les deux premiers offrent un coup d’œil global, avec une répartition selon qu’il s’agisse d’un soutien accordé à des organismes artistique, à des groupes, à des artistes ou à des communautés.
Le troisième tableau présente les champs de pratique artistique. On remarque que la musique et le théâtre viennent en tête de liste. Les arts visuels et la littérature leur emboîtent le pas, puis suivent les arts médiatiques et la danse.
Dans le quatrième tableau, sur le financement par province ou territoire, les montants sont présentés d’est en ouest. Il est grosso modo proportionnel à la population, l’Ontario et le Québec allant chercher la part du lion, suivis par la Colombie-Britannique et l’Alberta.

1. Le financement en un coup d’œil Montant

Subventions au Canada                               310,2 M$
Subventions hors Canada                               4,7 M$

Subventions aux organismes artistiques       219,5 M$
Subventions aux artistes individuels             80,9 M$
Subventions à des groupes d’artistes              14,5 M$
Autres programmes et activités                      16,2 M$

2. Organismes, groupes, artistes et communautés soutenus

Nombre d’organismes artistiques                   2 062
Nombre de groupes                                         389
Nombre d’artistes individuels                        3 059
Nombre de premières subventions                 1 710
Nombre de communautés touchées                  726
Nombre de pairs évaluateurs                           669

3. Champ de pratique Montant

Musique et son                                              58,1 M$
Théâtre                                                          54,5 M$
Arts visuels                                                   48,1 M$
Littérature                                                     36,0 M$
Arts médiatiques                                            33,5 M$
Danse                                                           30,0 M$
Activités multidisciplinaires                          1  9,2 M$
Arts autochtones                                            18,9 M$
Inter-arts                                                         6,3 M
Pratique des artistes handicapés ou sourds       4,6 M$
Arts numériques                                              3,2 M$
Arts du cirque                                                  2,3 M$
Autres disciplines                                            74,2 K$

4. Financement par province/territoire Montant

Terre-Neuve-et-Labrador                               4,0 M$
Île-du-Prince-Édouard                                805,6 K$
Nouvelle-Écosse                                              8,7 M$
Nouveau Brunswick                                        6,4 M$
Québec                                                          96,5 M$
Ontario                                                         103,5 M$
Manitoba                                                        11,8 M$
Saskatchewan                                                  5,7 M$
Alberta                                                          19,0 M$
Colombie-Britannique                                     8,9 M$
Yukon                                                            2,3 M$
Territoires du Nord-Ouest                             466,1 K$
Nunavut                                                          2,1 M$
Extérieur du Canada                                        4,7 M$